Intego Virus Barrier 6

jeudi 4 février 2010 par Pascal Leyre

Il y a un peu plus d’un an, j’avais eu l’occasion de vous présenter Virus Barrier en version 5.

Voici venu aujourd’hui le moment de passer à la version 6 de ce produit d’Intego. Je vous propose de la découvrir au fur et à mesure d’une ballade dans les écrans et paramètres...

Commençons par le commencement :-)

Comme souvent, on se trouve face à un volume (dmg, cd...)


Le disque d'installation


On y trouve la licence, le manuel, l’installeur (qui sert aussi de désinstalleur de la version précédemment installée personnellement la désinstallation semble "propre" et a bien fonctionné [1], et le manuel VB X6 (en français, bien sûr :-)

Allez, on se lance, un clic sur l’installeur :


L'installeur

On peut maintenant farfouiller dans les icônes du programme [2]... Une version qui semble à première vue bien plus complète que la version 5.

Bon, d’accord, ça fait pas mal de choses à voir, mais le programme semble intuitif.

Voici une vue générale du logiciel.


La vue générale


A noter que pour retrouver l’orbe qui sert d’élément d’analyse (où l’on va mettre un fichier, un disque…), il faut aller dans l’onglet central "aperçu".

Le nom des onglets est assez parlant (même pour les néophytes que nous sommes), je vais donc commencer les commentaires pour chaque onglet, en partant de gauche à droite.

N°1 Quarantaine : où l’on va retrouver ensuite tous les fichiers douteux qui ont été mis là suite à l’analyse. Charge à nous de les éliminer ou pas.




N°2 fichiers de confiance : on y retrouve les fichiers et les dossiers qui ne seront pas analysés (si on a pris soin de les choisir comme tels)

N°3 : planification : analyse planifiée de certains éléments choisis




N°4 : Paramètres d’analyse. Il y a 3 sous-onglets dans ce choix




Archives : il en analyse un paquet : .bin, .zip, . Xar (et co)


N°5 l’onglet Aperçu (symbolisé par un œil), l’orbe central sur lequel on va lancer les fichiers et disques à analyser, le point central d’ancienne version 5.


La vue générale

N°6 Le firewall



A noter qu’il est animé comme un tapis-roulant ;-)

N°7 L’anti-vandale

Avec là aussi trois sous onglets.


N°8 l’onglet "surf"
Où l’on lutte contre le phising (on autorisant ou pas des sites, des bannières…)


N°9 : l’Onglet filtres (avec les régles anti spywares etc)



Ok on a tout vu ?
Et les icônes du bas de l’écran, que signifient-elles, vas-tu me dire ami lecteur ? ;-)


Les icones du bas


Alors, de gauche à droite :
- la roue (engrenage qui permet d’éditer ou de dupliquer la configuration)
- une fleche de lecture qui permet de masquer ou faire apparaitre la partie "bleu" à gauche "effets"
- un cadenas : pour verrouiller ou non le programme et empêcher des modifications fortuites
- le symbole wifi, qui donne les infos si le bluetooth est activé, ainsi que les réseaux wifi avec leurs adresses, leur ip, etc
- les flèches superposées (= les services), avec les protocoles utilisés (TCP, UDP…) et le n° de port local associé, le port distant, l’adresse distante
- le whois (point d’interrogation sur rond noir)
- le trace route
- une feuille avec une loupe = historique.
- le trafic


Le traffic



Une conclusion ?

La même que l’an dernier alors !! chiche que j’ose le copier/coller ?

Allez la voici :

En résumé, après ces quelques jours avec Virus Barrier... que se dire ?
Oui, aujourd’hui, nous n’avons pas (encore !) besoin d’un antivirus sur Mac OS. Virus Barrier, me permet de me dire que je ne serais même pas "porteur sain" d’un virus en échangeant avec mes amis équipés de PC, et que qui sait, si comme en 1994 des virus arrivaient...

[1A noter, quand on a lancé le désinstalleur, il faut revenir à ce menu originel pour lancer l’installeur ensuite

[2menu copieux il y a plein d’ajouts par rapport à la V5

 

Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé |

SPIP

RSSfr

Vous êtes le Site Meter visiteur.